Centre Local d'Information et de Coordination
logo Clic Métropole

Clic Métropole Nord-Ouest au service des personnes âgées et de leur entourage.

clicmetropolenordouest » Structures d’hébergement

Les structures d’hébergement


Les foyers-logements

Les foyers-logements sont des modes d’hébergement collectifs qui ont vocation à accueillir des personnes âgées plutôt valides ou au moins capables de vivre de manière habituelle dans un logement indépendant.

Les résidents disposent d’un petit logement autonome (pour personne seule ou pour couple) leur permettant une certaine indépendance et peuvent bénéficier de services favorisant le soutien à domicile (restauration, entretien du linge, aide à domicile, services paramédicaux, soins à domicile, animations et activités diverses…).

Les Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD)

Les Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes sont des structures qui accueillent des personnes âgées qui ne peuvent plus demeurer à domicile, quelle qu’en soit la raison et en l’absence d’une maladie requérant une hospitalisation.

L’admission est décidée par le directeur de la structure après avis du médecin attaché à l’établissement. L’entrée est subordonnée à la signature d’un contrat de séjour.

Ces structures comprennent des chambres d’un ou deux lits. Des services collectifs sont assurés (restauration, ménage, animations, entretien du linge…). Une surveillance médicale peut être aussi dispensée. Des praticiens libéraux peuvent intervenir pour des soins médicaux et paramédicaux auprès de personnes atteintes d’affections stabilisées.

À noter que ces structures peuvent assurer trois types de prestations complémentaires : les unités de vie pour personnes désorientées (CANTOU),  l’hébergement temporaire et l’accueil de jour.

Les unités de vie pour personnes âgées désorientées

Certains EHPAD offrent la possibilité d’accueillir les personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés au sein d’unités de vie pour personnes âgées désorientées.

Ces unités organisent un véritable projet de vie autour de la personne âgée. Elles permettent de faire face de manière globale à la problématique de la démence qui se traduit le plus souvent par une désorientation, des angoisses ou des difficultés de comportement.

L’hébergement temporaire

Certaines structures d’hébergement accueillent des personnes âgées de manière temporaire. L’hébergement temporaire correspond à la période où la personne âgée se trouve obligée de quitter le domicile, pour des raisons diverses (maladie, sortie d’hospitalisation, entourage épuisé, famille momentanément absente…).

L’accueil de jour

L’accueil de jour est une formule intermédiaire entre le maintien à domicile et l’hébergement classique. Elle consiste à recevoir des personnes âgées, durant la journée, dans un cadre qui permet leur prise en charge. Des activités diverses dites « thérapies occupationnelles » leur sont proposées et elles peuvent disposer d’un service de restauration et de lieux de repos ou de détente.

Proche de l’hébergement temporaire, sans la prestation de nuit, l’accueil de jour est particulièrement intéressant pour la personne âgée en difficulté  fonctionnelle ou sociale et permet de soutenir la famille et l’entourage dans l’aide qu’ils apportent.

Cette formule apporte dans tous les cas une réponse adaptée face à la perte d’autonomie et aux difficultés de prise en charge.

Les unités de soins de longue durée hospitalières

Les unités de soins de longue durée sont des établissements ou des sections d’établissement destinés à assurer l’hébergement des personnes âgées n’ayant
plus leur autonomie de vie et dont l’état nécessite une surveillance médicale constante et des traitements d’entretien. Ce sont des structures sanitaires, intégralement médicalisées.

L’accueil familial

L’accueil familial est un dispositif qui permet aux personnes âgées de 60 ans et plus d’être accueillies à titre onéreux dans une famille autre que la leur.

L’objectif de cette formule d’hébergement est de soulager les familles, d’apporter une aide aux aidants et de répondre à des situations de crise (sorties d’hôpital ou de convalescence…). Il peut également préparer l’entrée en maison de retraite ou mieux encore le retour à l’autonomie (partielle ou totale) des personnes âgées.